Les aides financières aux dépenses de santé pour les aidants familiaux


Présentation

La fonction d'aidant peut avoir des conséquences importantes sur la santé des personnes qui l'assument : fatigue, anxiété, dépression, troubles cardio-vasculaires... Le manque de temps et la priorité accordée à la personne aidée font que les aidants ne prennent plus le temps de se soigner, de prendre des RDV médicaux pour eux-mêmes, avec des risques parfois très importants. Dans des cas extrêmes, cette situation peut entrainer un hospitalisation d'urgence de l'aidant, un "placement" en urgence de la personne aidée, voire pour des aidants âgés, un décès prématuré.

De nombreuses associations de soutien aux familles se mobilisent donc pour que les aidants aient le temps et les moyens de prendre aussi soin de leur santé. L'association France Alzheimer demande ainsi aux pouvoirs publics qu'une visite médicale soit systématiquement proposée aux aidants familiaux au moins une fois par an.

Les aides financières aux dépenses de santé proposées par la CPAM du Haut-Rhin

En complément des prises en charge de dépenses de santé (au bénéfice de tout assuré), la CPAM peut apporter dans le cadre de son service solidarité des aides supplémentaires (ou secours exceptionnels) à des personnes qui rencontrent une situation financière ou médicale difficile. Ce ne sont donc pas des aides spécifiques aux aidants familiaux, mais des aides versées à toute personne en difficulté et notamment à des personnes :

  • Dont les revenus sont très modestes,
  • Et qui rencontrent des difficultés matérielles ou financières liées à un problème de santé ou à un accident du travail.

Qui peut bénéficier de ces aides ?

Ces aides peuvent permettre à des aidants dans une situation ponctuelle particulièrement difficile économiquement (absence d'emploi) comme sur le plan physique de bénéficier par exemple de la CMU (Couverture Maladie Universelle), d'une mutuelle, de financer des soins dentaires, des dépenses d'optique, d'acheter des appareils médicaux (prothèses auditives par exemple)...

Pour en savoir plus sur ces aides individuelles, cliquez ici.

Examen de prévention en santé (ex-bilan de santé)

L'examen a lieu dans un centre d'examens de la sécurité sociale ou un centre agréé. Il dure environ 2 heures et demie. Selon les centres où il est pratiqué, il peut se dérouler en une ou 2 étapes.

Les examens peuvent être modulés en fonction des éléments du questionnaire médical que vous avez rempli et des facteurs de risques propres à votre situation. Un entretien final vous permettra de faire le point sur votre santé et si besoin de prévoir des examens complémentaires.

Un rendez-vous avec une assistante sociale spécialisée peut également être programmé, en cas de difficultés pour la prise en charge financière d'examens ou de soins à venir.

Pour bénéficier de cet examen, l'assuré doit en faire la demande auprès de sa caisse primaire d'assurance maladie qui envoie une demande d'inscription puis une convocation précisant la date, le lieu et l'heure de l'examen. Un questionnaire est donc joint à la convocation et doit être rapporté le jour de l'examen.

Les résultats de ce bilan sont transmis à l'assuré et un double est envoyé à son médecin traitant si il le souhaite".

(Source : site internet www.service-public.fr).

Pour en savoir plus sur ce bilan périodique de santé, cliquez ici.

Qui contacter pour en savoir plus?

Le service social de la CPAM 68, 19 bd du champ de mars, BP 40454, 68022 Colmar cedex. Tel : 36 46

Union Départementale des Associations Familiales du Haut Rhin - 7 rue de l'Abbé Lemire - CS 30099 - 68 025 COLMAR Cedex
Nous contacter : 03 89 30 41 79 - maison.udaf68@gmail.com - Site internet : www.udaf68.fr
conception - réalisation : Altacom